Les critères de l’addiction sexuelle

En 1990, un chercheur, Aviel Goodman, a énoncé les critères de l’addiction. Ces critères s’appliquent à toute forme d’addiction puisque quelque soit le produit ou le comportement le processus de l’addiction reste le même.

Selon ces critères, l’addiction au sexe peut donc être définie par :

  • L’impossibilité de résister à l’envie d’avoir des rapports sexuels ou de regarder du porno.
  • Une sensation croissante de tension précédant les rapports ou le visionnage de porno.
  • A la fois une sensation de plaisir et de soulagement pendant les rapports ou le visionnage de porno
  • Un sentiment de perte de contrôle pendant le comportement.
  • Des idées relatives au sexe très présentes, qui se manifestent souvent de manière intrusives. Elles peuvent concerner l’acte en lui-même, sa préparation ou bien ses conséquences.
  • Une intensité et une durée des épisodes plus importantes que souhaitées à l’origine.
  • Des tentatives répétées pour réduire, contrôler ou abandonner le comportement.
  • Un temps important consacré à préparer les épisodes, à les entreprendre ou à s’en remettre.
  • La survenue fréquente des épisodes lorsque la personne doit accomplir des obligations professionnelles, scolaires ou universitaires, familiale ou sociales.
    Des activités sociales, professionnelles ou récréatives majeures sacrifiées du fait du comportement.
  • La perpétuation du comportement, bien que la personne sache que ce dernier cause ou aggrave un problème persistant ou récurrent d’ordre social, financier, psychologique ou psychique.
  • Une tolérance marquée: la personne a besoin d’augmenter l’intensité ou la fréquence du comportement pour obtenir l’effet désiré, ou bien l’effet procuré va diminuer alors que le comportement est de même intensité. En fait, il faut consommer toujours plus pour obtenir la même sensation initiale de soulagement : c’est ici qu’entre en jeu ce que l’on appelle l’escalade des fantasmes, j’aborderai ce point plus en détail dans un autre article.
  • Une agitation ou irritabilité en cas d’impossibilité de s’adonner au comportement.