La différence entre psychanalyste, psychiatre, psychologue, psychothérapeute

Psychologue

Ce sont des professionnels possédants un diplôme en psychologie reconnu par l’État spécialisés dans l'étude des comportements humains sous tous leurs aspects psychiques, qu'ils soient normaux ou pathologiques. On distingue le psychologue clinicien qui travaille essentiellement dans le secteur de la santé et le psychologue du travail, qui exerce surtout dans le champ de l’entreprise. Le psychologue n’est pas un médecin, il ne peut donc pas prescrire de médicaments et ses actions ne sont pas prises en charge par la sécurité sociale.

Psychothérapeute

Le psychothérapeute traite les problèmes psychiques des patients par des techniques variées, il fait de la psychothérapie. Il peut s’agir de psychologues ou des psychiatres formés à une ou plusieurs méthodes thérapeutiques. Le titre de Psychothérapeute est réglementé depuis les décrets de 2010 et 2012. Une formation obligatoire théorique en psychopathologie clinique et en pratique (stage) est exigée pour pouvoir exercer en tant que psychothérapeute en France.
La spécificité de la profession est le travail avec l’humain dans le cadre d’une relation qui se déroule dans un espace temps limité, où l’outil princeps est la parole et dont les effets ne sont pas toujours immédiats et évaluables.

Psychiatre

Ce sont des médecins ayant suivi une spécialisation en psychiatrie. Ils peuvent poser des diagnostics médicaux et prescrire des médicaments. Leurs actes sont remboursés par la sécurité sociale.

Psychanalyste

Le psychanalyste est un thérapeute auprès duquel on peut effectuer une psychanalyse. Une psychanalyse est une psychothérapie à très long terme (entre cinq à dix ans) dont l'objectif est d'amener la personne à réduire au maximum ses processus inconscients afin de mieux comprendre les réels motifs de ses comportements. Le psychanalyste ne se place pas en interaction directe avec son patient, ce dernier est invité à s'étendre sur un divan et à exprimer tout ce qui arrive à sa pensée par "libre-association". Ces pensées feront ensuite l'objet d'une interprétation par le psychanalyste. La profession n’est ni reconnue, ni réglementée, n’importe qui peut s’affirmer psychanalyste.